L’immobilier dans le sang!

2017 marque le 70e anniversaire d’existence de la Chambre immobilière de Québec (CIQ), au départ appelée Association des courtiers en immeubles de Québec. Ce premier regroupement d’« agents d’immeuble » en sol québécois a été fondé par Henri Paquet et par mon grand-père, J.A. Turmel.

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis cette époque où une poignée de courtiers s’envoyaient par la poste les copies carbone des inscriptions. Cela dit, l’esprit de collaboration institué dès le départ par les fondateurs est toujours au fondement des succès de la CIQ, qui compte aujourd’hui 1400 membres certifiés.

J’ai hérité à plus d’un titre de ce sens de la transparence et de la collaboration entre courtiers. J’incarne en effet la troisième génération de Turmel à œuvrer dans le domaine du courtage immobilier. Je pratique depuis plus de 25 ans, et je suis aussi passionné que l’étaient mon grand-père et mon père avant moi — ma mère est également courtière immobilière! Certifié QSC, je suis en voie d’obtenir ma désignation FRI (Fellow) de l’Institut canadien de l’immeuble. Les valeurs reçues de ma famille ont sans cesse animé ma pratique.

Professionnalisme éthique

La productivité, l’efficacité, la rigueur sont des indicateurs souvent utilisés pour évaluer le niveau de professionnalisme. Comme courtier, je veille bien sûr à ne pas négliger ces qualités dans mon travail. Cela dit, je ne pourrais être pleinement satisfait de moi si je n’intégrais pas aussi à ma pratique des balises déontologiques personnelles. En fait, je me pose toujours trois questions à chaque transaction à laquelle je participe :

  • Est-ce que l’acte est conforme aux lois et règlements en vigueur?
  • Est-ce que tous les intervenants dans la transaction sont gagnants?
  • Est-ce que ma famille ou mes amis approuveraient mes décisions?

Ce questionnement me permet de valider des principes qui me sont chers (honnêteté, justice, équité, collégialité) et d’agir en vrai professionnel. Je ne travaille pas « pour ma commission », mais bien au bénéfice de mes clients, de ma profession et de mon agence immobilière. D’ailleurs, fait également rare en courtage immobilier, j’ai toujours œuvré pour la même bannière, signe que je suis également sensible à la fidélité et à la constance.

Soucieux d’être bien formé

Dans le milieu, on pourrait dire que je suis généraliste. Je préfère me considérer comme un courtier polyvalent, capable de bien conseiller les gens sur un large éventail de sujets reliés à l’immobilier.

Je me préoccupe beaucoup de formation. Depuis l’obtention de mon diplôme de courtier immobilier, en janvier 1991, je me suis fait un devoir de suivre un maximum de formations année après année (la liste de mes certifications figure plus bas). Ce qui fait que j’ai tous les permis (achat, vente) et que j’ai de l’expérience, peu importe le bien immobilier en jeu : resto, condo, bar, taxi, terre agricole, immeuble de bureaux, complexe résidentiel, etc. Même les écohabitations font partie de mon registre. D’accord, je l’admets, je n’ai pas encore vendu de yacht de luxe… mais j’y travaille !

Je suis également responsable concernant ma façon d’interagir avec mes clients. Même après toutes ces années, je continue de solliciter l’avis d’un mentor; je veux être confronté à des visions et à des perceptions différentes. OSE Coaching, une firme reconnue dans l’industrie immobilière, m’apporte beaucoup à cet égard.

Quelques repères chiffrés

  • 25     Maisons affichées en moyenne par année (inventaire actif)
  • 43     Transactions effectuées en moyenne par année
  • 40     Heures de formation suivies en moyenne par année
  • 100   Kilomètres (rayon de) autour de Québec en ce qui a trait à mon territoire.
La demeure, c’est viscéral!

L’achat ou la vente d’une propriété engendre généralement un certain stress, voire de l’anxiété. Il s’agit d’une transaction importante, tant émotivement que financièrement. C’est pourquoi je ne prends aucun dossier à la légère. Je discute longuement avec mes clients; je leur pose beaucoup de questions afin de cerner leurs besoins, leurs attentes, leurs objectifs, leurs motivations. S’agit-il d’un placement à court terme ? D’un coup de cœur ? D’un investissement à long terme ? D’une nécessité urgente ? Etc.

Il y a plusieurs dimensions à une transaction immobilière et l’émotivité est l’une d’elles. Tout en étant compréhensif et ouvert d’esprit, j’essaie toujours de faire voir à mes clients les implications objectives reliées à l’immobilier. J’aime encourager et faciliter leurs projets. Mais mon professionnalisme éthique m’impose de montrer toutes les facettes d’un achat ou d’une vente immobilière. Parfois, ralentir le rythme et échelonner la réalisation d’un rêve s’avère plus profitable.

Profil et compétences acquises

Faire les choses selon les règles de l’art et de manière agréable n’est pas une option pour moi; c’est une obligation ! Je suis reconnu par l’Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) et certifié Brookfield (pour la relocalisation des militaires, des agents de la GRC, etc.). Je suis également le courtier attitré de Construction OPTIMUM, un leader pour les maisons de prestige.

En terminant, si la formation continue est un incontournable pour moi, j’aime également « aller sur le terrain » pour apprendre. C’est pourquoi j’assiste à presque toutes les inspections précédant les transactions. En questionnant les inspecteurs en bâtiment, j’ai pu apprendre leur langage, ce qui me permet de rassurer mes clients et de leur proposer des solutions techniques.

Formation continue

2017

  • Formation écohabitation (certification ÉcoCourtier)
  • La copropriété divise (OACIQ)
  • Maîtriser l’outil Authentisign de A à Z (Centris)
  • Négociation et réponses aux objections (Ose Coaching Immobilier)
  • Formation SamWeb 3.0, nouvelle plateforme (CIQ)

2016

  • Évitez les litiges en préparant bien vos clients et leur dossier pour le notaire (OACIQ)
  • Prospection OSE Coaching (OSE Coaching Immobilier)
  • La tenue des dossiers et registres (OACIQ)
  • La recherche de données immobilières pertinentes pour le bon déroulement d’une transaction (JLR)
  • Les médias sociaux — Dangers ou développement d’affaires (Via Capitale)
  • Augmenter son nombre d’inscriptions (Via Capitale)
  • Fournir aux consommateurs un meilleur service en leur offrant de l’information, des outils et des moyens d’améliorer leurs connaissances (SCHL)

2015

  • Les garanties légales du vendeur en immobilier résidentiel à toutes les étapes d’une vente (Isabelle Sirois, avocate)

2014

  • La copropriété divise : utilisation des formulaires (OACIQ)
  • Le contrat de courtage d’achat (OACIQ)
  • Présence de pyrrhotite et transactions immobilières (OACIQ)
  • Formation continue obligatoire sur la collaboration (OACIQ)

2012

  • Formation obligatoire sur les nouveautés et modifications apportées aux formulaires (OACIQ)

2010

  • La nouvelle Loi sur le courtage immobilier (OACIQ)

2009

  • Maîtriser mes habiletés en situation d’inscription (Académie de l’immobilier du Réseau immobilier La Capitale, accrédité par l’OACIQ)
  • Répondre aux besoins des acheteurs (Académie de l’immobilier du Réseau immobilier La Capitale, accrédité par l’OACIQ)
  • Utilisation du registre foncier en ligne (OACIQ)

2008

  • Les formulaires électroniques 2.0 / nouvelle plateforme (CIQ)
  • La collaboration, Pierre angulaire de la profession (CIQ)

2007

  • L’ocre ferreuse (OACIQ)

2005

  • Plan d’affaires exclusif pour agents immobiliers; version 2.0 (CIQ)

2004

  • Plan d’affaires exclusif pour agents immobiliers; version 1.0 (CIQ)
  • Comment reconnaître la qualité d’un immeuble (OACIQ)
  • Le contrat de courtage d’achat (OACIQ)
  • Les règles de base en matière de financement hypothécaire résidentiel (OACIQ)

2003

  • La présentation simultanée de plusieurs promesses d’achat (OACIQ)
  • Les déclarations du vendeur et l’inspection en bâtiment; version 1.0 (OACIQ)
  • Les puits, fosses septiques et champs d’épuration : les devoirs et obligations de l’agent; version 1.0 (OACIQ)

2002

  • Annexe B – Immeuble résidentiel (OACIQ)

 


À propos de ce site
Outils